J’y pense,…et puis j’oublie

Tous les formateurs connaissent ce moment de solitude. Celui du troisième jour de formation. Quand on s’aperçoit que les apprenants ont déjà oublié ce qui est passé dans leur tête il y a moins de 48h (Euh vous étiez tous absents le premier jour ou…?). Pas de panique. On ne se jette pas (tout de suite) par la fenêtre. On respire et on écoute Hermann Ebbinghaus !

Continuer de lire « J’y pense,…et puis j’oublie »