Motivés, motivés ! Il faut rester…

Motivés, les étudiants de français ? Au début, oui ! Au premier cours, ils sont là, souriants, tout frais et dispos, plus motivés que jamais et prêts à vaincre le sempiternel a priori « le français, c’est difficile… »

Bref, au début, tout va bien…

Et puis, petit à petit, on constate que les rangs ont tendance à s’éclaircir… Virus, grand-mère décédée, grève sncf, trop de travail, accident de ptit dej… ou manque de motivation ?

Quelques pistes de réflexion à ce sujet trouvées dans ce MOOC (intervention de Rolland Viau) et exportables à mon avis pour les cours de français quel qu’en soit le contexte (enseignement supérieur, formation professionnelle, écoles privées, cours particuliers…)

Une responsabilité partagée

Pour ce qui est de la motivation, la responsabilité est partagée ! Tout n’est pas à mettre sur le dos de l’apprenant qui serait flemmard ou sur le dos du prof qui ne serait pas doué… mais il s’agit plutôt d’une responsabilité que l’enseignant partage avec l’apprenant, éventuellement sa famille, la société et l’établissement de formation.

La motivation à apprendre tient ainsi à 4 grandes catégories de facteurs :

  • facteurs relatifs à l’étudiant : son environnement familial, sa curiosité naturelle, sa situation (est-ce qu’il travaille beaucoup à côté des cours ?), ses projets professionnels et personnels,…
  • facteurs relatifs à la société : la valorisation des diplômes, le taux de chômage, le taux d’insertion professionnelle, la valorisation de la langue française et son impact économique,…
  • facteurs relatifs à l’établissement : organisation des groupes, ambiance de l’école, tutorat, aide méthodologique,…

Pour ces 3 facteurs, le prof ne peut pas faire grand chose. En revanche, il peut agir sur la 4e catégorie de facteurs:

  • facteurs relatifs à l’enseignant/la classe : dans cette catégorie, Rolland Viau dénombre 5 leviers d’action pour le prof

5 leviers pour agir sur la dynamique motivationnelle

Ce sont ces 5 facteurs qui ont le plus de poids sur la motivation d’un apprenant :

  • les activités pédagogiques
  • les pratiques évaluatives
  • l’enseignant : type de relation avec les apprenants, charisme, règlement qu’il met en place
  • le climat de la classe : relations entre les étudiants (collaboration vs compétition)
  • le système d’émulation, mesures incitatives, récompense/action

Bon, jusqu’ici, rien d’extrêmement nouveau. Mais cela devient intéressant quand on détaille ce qui se passe dans la tête de l’apprenant face aux activités pédagogiques que propose (ou impose!) l’enseignant/le formateur. Rolland Viau met au jour 3 sources principales de motivation de l’apprenant qui sont toutes des perceptions.

Les perceptions de l’apprenant face à une activité pédagogique

  • Perception de la valeur de l’activité : est-ce que c’est important de faire ce que le prof me demande de faire ? = le jugement que l’apprenant porte sur l’intérêt et l’utilité d’une activité pédagogique en fonction des buts qu’il poursuit
  • Perception de sa compétence : est-ce que je suis capable de réussir ce que le prof me demande de faire ? = la perception qu’il a de lui-même et par laquelle il évalue sa capacité à accomplir de manière adéquate une activité qu’il n’est pas certain de réussir. A ne pas confondre avec l’estime de soi qui est générale tandis que la perception de compétence se manifeste face à une activité précise
  • Perception de contrôlabilité : est-ce que j’ai mon mot à dire dans ce qu’il me propose de faire ? = le sentiment de contrôle qu’il exerce sur le déroulement d’une activité et sur ses conséquences

Un étudiant/stagiaire dont ces 3 perceptions sont élevées va entrer dans une dynamique motivationnelle positive : il va s’engager, utiliser des stratégies d’apprentissage, persévérer, consacrer du temps à ses apprentissages et… réussir.

Et c’est une dynamique : plus il réussit, plus il valorise ce que le prof propose, plus il se sent compétent à les réaliser, plus il a un sentiment de contrôle…et plus il est motivé !

En image, ça donne ça :

viau_dynamique_motivationnelle_schema

La suite : 10 conditions pour rendre une activité pédagogique motivante

Liens utiles :

Une réflexion sur “Motivés, motivés ! Il faut rester…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s